Association humanitairePréserver la planète

Formations dans le social en France

Les études courtes dans le social

Futurs assistants de service social, éducateurs de jeunes enfants ou spécialisés, conseillers en économie sociale et familiale, animateurs sociaux et/ou culturels... Pour exercer, vous devrez obtenir dans la plupart des cas un diplôme d'État qui se prépare en école spécialisée, en IUT ou STS.

STS, IUT ou école spécialisée : à vous de choisir!

Pour devenir assistant de service social, il faut le DE correspondant. La formation en trois ans peut s’effectuer soit dans une école agréée par le ministère de l’Emploi (concours après le bac), soit dans un IUT carrières sociales, option assistance sociale (Paris V et Grenoble), soit à l’IUP de Villetaneuse (intégration à bac + 1).
Ensuite, vous passez un examen pour obtenir le DE. Même parcours pour exercer en tant qu’éducateur spécialisé : en IUT, vous préparez le DUT carrières sociales, option éducation spécialisée proposé à l’IUT de Grenoble et de Tourcoing. Si votre cœur penche pour les plus jeunes, le métier d’éducateur de jeunes enfants (EJE) est accessible, quant à lui, après une formation postbac de vingt-sept mois dans une école d’EJE agréée par le ministère de l’Emploi. L’admission dans ces écoles est conditionnée par un examen.

Le conseiller en économie sociale et familiale (CESF) est titulaire d’un BTS économie sociale et familiale et a suivi ensuite un an de préparation pour obtenir le DCESF. Selon le site CMPC, son rôle est de favoriser l'insertion professionnelle et sociale de personnes en difficultés. Ceux qui n’auront obtenu que le BTS pourront devenir conseillers dans une collectivité locale, une structure d'accueil ou au sein d'une entreprise.

Enfin, si votre souhait est de travailler dans l’animation, sociale et/ou culturelle, vous pouvez choisir l’option animation sociale et socioculturelle du DUT carrières sociales. Il se prépare dans les IUT de Bordeaux III, Grenoble II, Le Havre, Lille III, Paris V, Rennes I et Tours.

Quatrième option du DUT carrières sociales, la gestion urbaine, proposée dans les IUT d’Aix et de Lille III : il s’agit notamment de former de futurs agents de développement en insertion, des chargés d’études de la politique d’une ville, et des médiateurs culturels…

 

 

 

Pour être rapidement opérationnel : les écoles spécialisées

formation social

Crédit photo : Médecine du travail Paris

Privées ou publiques, elles sont toutes accessibles sur concours ou examens mais la concurrence est rude (bien souvent, des épreuves écrites et orales pour vérifier, entre autres, que le candidat a une idée concrète du métier qu’il vise). Il est donc vivement conseillé de s’inscrire aussi à la fac. Ces formations accordent souvent une large place aux stages. Les écoles spécialisées qui préparent au DE d'assistant social prévoient, par exemple, un stage d'observation de trois mois, un stage de polyvalence de secteur de six mois en collectivité locale, un stage en service spécialisé de cinq mois... Leur point fort ? Les élèves sont rapidement opérationnels. Par contre, la réorientation ou la poursuite d'études peut être difficile après ce type de formation.

Écoles et université font bon ménage

Les écoles et l'université font aujourd'hui bon ménage. La preuve, parallèlement à la préparation du DE, les élèves de certaines écoles préparant à un métier du secteur social ont la possibilité de se présenter à un diplôme universitaire. Les matières concernées par ce type de partenariat sont principalement l’AES et les sciences de l'éducation. Ainsi, les élèves formés au DE d'éducateur spécialisé à l’ITSRS (Montrouge) et l’ISIS CREAI (Neuilly-sur-Marne) ont la possibilité de se présenter aux examens de licence. Ces accords étant pour l'instant peu répandus, il est conseillé de se renseigner en fac avant de s'inscrire dans une école spécialisée.

 


 

|Contact |Reproduction interdite : Association-humanitaire .com